06 47 90 19 96 Nous contacter

Cas d'application - PostProcess

Implémenter la fabrication additive pour assurer l'avenir des soins dentaires

Great Lakes Dental Technologies a démarré comme petit laboratoire d’orthodontie en 1964 et se positionne aujourd’hui comme l’un des plus grands laboratoires d’orthodontie d’Amérique du Nord, offrant plus de 4000 produits et services. En plus de la distribution, de l’enseignement et de la formation sur site et de la fabrication en interne, Great Lakes a adopté l’utilisation de la fabrication additive il y a plus de dix ans.

La dentisterie est un domaine dans lequel la fabrication additive devrait obtenir un niveau de croissance élevé dans les années à venir. En effet, un rapport d’analyse SmarTech de 2019 a révélé que la fabrication additive au sein de l’industrie dentaire devrait croître pour atteindre un marché de 9 milliards de dollars d’ici 2028.

L’impression 3D est reconnue pour sa capacité à fabriquer rapidement des solutions uniques et complexes. Elle est idéale pour le développement de gouttières, prothèses dentaires, implants personnalisés, couronnes, pour n’en citer que quelques-uns. Sans recours à la fabrication additive, la plupart des applications en dentisterie sont obligées de faire appel à des méthodes de production en sous-traitance qui nécessitent pour certaines beaucoup de main-d’œuvre, comme les fraiseuses par exemple.

C’est alors que PostProcess Technologies, une start-up pionnière fondée en 2015 dont les solutions automatisées pour la post-impression dédiée la fabrication additive, arrive et bouleverse le marché. Leur idée : faire appel à des logiciels et machines de post-traitement pour automatiser ce qui est habituellement fait via un processus manuel avec un équipement conventionnel afin d’aider les entreprises à se développer.

Dentier Post traité PP

Great Lakes utilise la fabrication additive sur l’ensemble de son processus de fabrication dentaire. Ils ont réussi à intégrer la fabrication additive dans leur flux de production jusqu’à l’étape de post-impression. Comme les dispositifs dentaires sont fabriqués au cas par cas, il n’y a pas deux designs identiques. Un aligneur dentaire est personnalisé pour chaque patient et comporte de nombreuses crevasses complexes pour lesquelles la finition peut être difficile ainsi que l’enlèvement d’excès de poudre, alors que la précision de ces pièces est essentielle pour le confort du patient et pour leur fonctionnement.

Il est impératif que la surface extérieure des aligneurs dentaires et les produits similaires sur mesure soit complètement lisse, ce qui n’est réalisable que par la finition de surface.  Great Lakes a donc besoin non pas d’une, mais de deux techniques efficaces de post-impression SLS – l’enlèvement de poudre et la finition de surface. Sans solution automatisée, ces deux techniques nécessitent un temps d’opération manuelle bien trop important.

SIMPLIFIEZ SON FLUX DE PRODUCTION AVEC POSTPROCESS

Lorsque Great Lakes Dental Technologies a décidé qu’il était temps d’automatiser son processus de post-impression, PostProcess a travaillé en collaboration avec leurs équipes pour trouver la meilleure solution pour répondre à leurs besoins grâce à une série de tests benchmarks. Habituellement, les deux processus de post-impression étant différents, ces derniers nécessiteraient deux solutions distinctes. Cependant, PostProcess a été en mesure de maximiser leur R.O.I. en leur présentant une solution 2-en-1 unique capable d’automatiser à la fois leurs besoins d’enlèvement de poudre et de finition de surface.

La RADOR combine l’intelligence de son logiciel, de la machine et de la technologie de vibration avancée nécessaire à l’élimination des poudres des pièces imprimées. L’innovation derrière cette solution est la technologie de la Suspended Rotational Force (SRF). Cette technique fait appel au logiciel AUTOMAT3D pour créer une force de frottement assez efficace sur les pièces tout en les maintenant en permanence dans un mouvement rotatif. Ce mouvement garantit un niveau d’exposition au frottement identique pour chaque pièce. Ce mouvement rotatif est déclenché par la mise en vibration de la cuve, essentielle pour l’enlèvement efficace de la poudre et pour la finition de surface au sein de la RADOR. A noter qu’aucune action chimique n’est utilisée pour les pièces dentaires SLS.

Depuis l’intégration des technologies de post-impression automatisées de PostProcess, le laboratoire Great Lakes a connu une diminution importante de la durée des cycles de post-traitement et du recours au travail manuel. 

 

« La RADOR a non seulement amélioré notre efficacité, mais elle nous a aussi permis de fabriquer un produit de qualité supérieure tout en épargnant le temps précieux de notre main-d’œuvre », a commenté James R. Kunkemoeller, Président et CEO de Great Lakes Dental Technologies.

Machine Rador PostProcess

« Notre mentalité de pionniers chez Great Lakes nous a toujours poussé à chercher des moyens d’améliorer le développement durable de l’entreprise, sa compétitivité et le maintien de nos emplois. »

Découvrir la marque PostProcess

X